Dimanche, 10 février 2019

Résultat des votations fédérales et communales du 10 février 2019

Les ​verts’libéraux genevois prennent acte des résultats de ces votations​ fédérales et cantonales.

Objets fédéraux


Objet n°1: Initiative Stopper le mitage - pour un développement  durable du milieu bâti 

 

Les Vert’libéraux avaient appelé à rejeter l’initiative « Stop mitage »​. Nous défendons un  aménagement durable de notre territoire mais, selon nous, cette initiative ne pouvait pas  être mise en œuvre de manière judicieuse. En dehors de la zone à bâtir, l’initiative « Stop  mitage » n’aurait eu presque aucun effet et, dans la zone à bâtir, elle ne prenait pas en  compte les structures et les compétences particulières des cantons. 

 

Les Vert’libéraux soutiennent en revanche la nouvelle loi sur l'aménagement du  territoire​, plus efficace, qui soutient le principe de densification au lieu de mitage. Notre  parti s’engage aussi en faveur de règles plus efficaces hors de la zone à bâtir dans le cadre  de la deuxième étape de réforme de la loi sur l’aménagement du territoire. 
 

Objets cantonaux 


Objet n°1: Initiative populaire 160 « Pour le remboursement des  soins dentaires »

 

Les vert’libéraux s’opposaient à une nouvelle taxe​ qui aurait grevé les charges des  employeurs et, indirectement, celles des employé-e-s, sans qu’elle ne garantisse une  amélioration de l’hygiène dentaire. Nous sommes satisfaits de voir que le peuple genevois a  suivi le même raisonnement.

On ne peut réfuter cependant que l’hygiène dentaire est une question de salubrité publique et ​c’est à la recherche d’une solution alternative que vont désormais se battre les  vert’libéraux​, comme par exemple pourrait être l’intégration de soins dentaires dans la  LAMAL, afin qu’une solution à l’échelle suisse, puisse se mettre en place. 

 

Objet n°2: Initiative populaire 165 « Pour une caisse d'assurance maladie et accidents » publique

 

Nous nous sommes battus dès le début avec le parti du Travail ​pour que les genevois-es  aient une solution alternative aux coûts exorbitants et inadmissibles de la santé​. Nous  regrettons qu’une fois de plus, la puissance des lobbies des assureurs et des partis  bourgeois, qui les soutiennent aveuglément, ait une fois de plus convaincu les votants de  refuser une solution à la situation kafkaïenne de notre système de santé.

 

Il était certain que cette caisse publique aurait été un défi dans un environnement  extrêmement concurrentiel et sans pitié des assureurs maladies, mais il est impossible à la  Suisse de réformer un système qu’elle ne connaît pas de l’intérieur.

 

Et la réforme profonde de notre système de santé est indispensable!

 

C’est pourquoi les vert’libéraux, au niveau cantonal et fédéral, continueront à se battre, non  pas pour les lobbies des assurances, mais le bien-être de nos concitoyen-ne-s et de leur  santé. 
 

Objet n°3: Loi sur la laïcité de l'Etat (LLE) (11764), du 26 avril 2018

 

Les vert’libéraux soutenaient une séparation claire de l’Etat et de la religion​, qui doit  rester une force morale, personnelle et indépendante du débat politique. Nous sommes  satisfaits que le peuple genevois ait eu la même réflexion.

 

Il est certain que notre époque connaît nombre de troubles religieux, dus à des extrémismes  que l’on retrouve dans beaucoup de mouvements. ​Cette loi va permettre de donner un  signal fort que notre Etat ne sera pas influencé​ par l’un ou l’autre, tout en conservant une  neutralité religieuse et la possibilité à chacun de suivre ses propres aspirations spirituelles.

 

Ce n’est en aucun cas le reniement de nos origines chrétiennes et de la morale qu’elle  transporte​, mais seulement de l’adaptation à l’évolution de notre société et des multitudes  de croyances qui se sont ajoutées. 

 

Remerciements

 

Nous avons une fois de plus prouvé pendant ces votations que ​les vert’libéraux sont une  force de compromis et de progrès​, en nous associant autant au Parti du Travail pour la  caisse d’assurance maladie et accidents publique, qu’avec l’entente bourgeoise sur  d’autres sujets. Des alliances que le dogmatisme d’autres partis ne permet souvent pas.  

 

Notre idéologie est basée seulement sur la recherche de la meilleure solution​ et non  axée sur des principes politiques du siècle dernier, offre aux citoyen-ne-s de faire  progresser la politique suisse et genevoise dans le bon sens.

 

Nous sommes fiers de la démocratie directe et vivante suisse​, les vert’libéraux félicitent  toutes les Genevoises et tous les Genevois qui ont voté. Nous remercions en particulier tous  nos sympathisant-e-s, membres et élu-e-s actuels pour leur appui constant. Ils nous  permettent ainsi de continuer le combat pour faire progresser la Suisse et Genève vers un  futur meilleur et durable.